Bien choisir son éducateur-comportementaliste

Quand nous adoptons un chiot ou un chien adulte, nous souhaitons lui assurer une bonne éducation, pensant souvent aux conséquences si celle-ci s'avère insuffisante. Nous regardons énormément de conseils et d'astuces sur internet mais qui est mieux placé pour nous apporter des réponses qu'un éducateur-comportementaliste canin.

En tant que professionnel, on s'attend à ce qu'il nous aide dans la cohabitation avec notre chien, afin que tout se passe au mieux.

C'est pour cette raison qu'il est vraiment important de bien faire attention à qui vous faites appel car les conséquences peuvent être désastreuses pour votre chien.

En effet, depuis de nombreuses années, on observe plusieurs écoles au sein de l'éducation canine.

La première, la plus ancienne : l'éducation traditionnelle. De nos jours, elle se divise en deux. Une partie va se contenter d'apprendre le assis, coucher, pas bouger. et l'autre basera ses apprentissages sur la théorie de la Dominance.

Les éducateurs optant pour cette méthode vous donnerons sans doute les conseils suivants : - Ne pas laisser le chien monter sur votre lit ou sur le canapé

- Ne pas le laisser passer la porte avant vous.

- Le faire manger après vous.

- Marcher au pied de manière strict (à gauche).

- Utiliser un collier étrangleur ou torcatus ( collier étrangleur à pointe)

- Donner un coup de saccade si le chien tire sur sa laisse.

La seconde école est celle de l'éducation canine positive, souvent mise en cause pour son côté monde des bisounours. Les éducateurs en positif se basent sur le répertoire comportemental du chien. Ils feront une analyse systémique (qui prend en compte le contexte) des comportements produits par votre animal et aborderons la sémantique (le sens des mots que l'on dit à nos canidés). Le plus souvent, ils vous parleront d'harmonie avec votre chien, de respect et de bienveillance en vous expliquant la communication et les signaux de votre compagnon. Ils vous accompagnent dans la compréhension du langage canin pour une meilleure compréhension de celui-ci

Cette méthode est très décriée car elle se base sur les compétences et le rythme du chien. En gros s'il faut 6 mois à un chien pour apprendre ou réapprendre quelque chose et bien cela prend 6 mois. Cela peut poser problème à certains humains pressés d'obtenir des résultats.

En tant que professionnel, je ne saurais trop vous conseiller que de fuir tout éducateur qui vous parle de Dominance et qui vous demande de faire porter un collier étrangleur à votre chien.

Aucun éducateur n'est en droit de faire souffrir votre animal sous prétexte que c'est un professionnel. Ce type d'éducateurs peuvent aller jusqu'à briser psychologiquement votre animal car ils ont tendance à ne plus considérer le chien comme un être vivant mais plutôt comme un meuble à cause de croyances qui ne sont pas mise à jour.


L'idéal est vraiment de se tourner vers un professionnel de l'éducation dans le positif et la bienveillance qui travaillera sur la relation entre votre chien et vous.

Bien sûr, aujourd'hui le positif est devenu le mot qu'on entend sur toutes les bouches.

Je vous conseille alors de bien vous renseigner. Regardez avec attention les formations suivies, les formateurs, les valeurs de la personne que vous souhaitez choisir. Vous pouvez également regarder des vidéos si la personne en a partagées. N'hésitez pas à demander l'avis de clients.

Il en va de l'intégrité et du bien être de votre toutou.

Surtout faites confiance à votre instinct. Si vous n'êtes pas en confiance avec le professionnel qui travaille avec vous, n'hésitez pas à changer.

Réfléchissez bien



De Patricia EYMARD

Comportementaliste chien et chat

18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout