La zoopharmacognosie appliquée

Aujourd'hui, j'avais envie de vous parler de bien-être et de choix pour nos compagnons.

Il me semblait important de vous faire découvrir la zoopharmacognosie appliquée.

Mais avant de vous expliquer plus en détails, décryptons ensemble le mot zoopharmacognosie.

"Zoo" signifie animal en grec ancien

"Pharmaco" signifie remèdes

"Gnosie" signifie "savoir"

En d'autres termes, il s'agit de la capacité de nos animaux à se soigner par eux-mêmes.

Dans les temps anciens, quand les chiens étaient encore sauvages et que les vétérinaires n'existaient pas, ceux-ci avaient la capacité de soigner leurs maux en utilisant les herbes et plantes qu'ils trouvaient dans la nature. En effet grâce à leur odorat, ils arrivaient à trouver les remèdes adéquats.

Depuis la domestication, les chiens ont été privés des ressources de la nature.

C'est donc dans l'optique de leur recréer cette opportunité que Caroline Ingraham a fondé la zoopharmacognosie appliquée.




COMMENT CA MARCHE ?


Le but étant de proposer à notre animal des éléments de la nature tel que les plantes, les herbes, racines, etc... Il est possible de proposer certains remèdes sous forme de fleurs séchées mais la plupart du temps, ce sont des huiles essentielles qui sont présentées ainsi que des poudres ou des macérats huileux voir même des huiles végétales (pouvant être associées à certaines poudres), sans oublier les eaux florales.

Vous allez me dire : "c'est bien beau tout ça, mais comment le chien les utilise ?"

L'utilisation des huiles essentielles peut être appliquée de plusieurs manières:


Par inhalation : l'odorat du chien étant le sens le plus important, il est tout naturel de lui proposer les huiles à sentir, en plaçant le flacon près de son museau.

Par ingestion : il est possible que le besoin de remède soit tellement fort que le chien ait besoin d'ingérer l'huile essentielle. (attention, toutes les huiles essentielles ne sont pas proposées en ingestion). Ce mode d'absorption sera déconseillé en cas de pancréatite.

Par application thopique : C'est à dire que l'huile va être directement appliquée sur le corps de notre compagnon (comme un baume massant !!)


Concernant les poudres, elles seront proposées soit tel quel soit diluée à l'eau ou à une huile végétale.


Quant aux eaux florales, elles sont utilisées en les vaporisant sur un chiffon ou un plaid que le chien pourra enlever ou éloigner s'il n'a plus de besoin.


POURQUOI LA ZOOPHARMACOGNOSIE ?


La zoopharmacognosie permet à notre chien de choisir le remède qu'il juge le plus approprié pour lui. Il a le choix sur le produit, la quantité, le mode d'application et le temps de traitement.

Non seulement, on propose une alternative naturelle à un mal mais on favorise également l'autonomie.

Vous prouvez également à votre compagnon que vous êtes à son écoute et ce la participe fortement au renforcement de votre relation car vous ne forcez rien.


DEROULEMENT D'UNE SEANCE


En règle générale, on se tourne vers la zoopharmacognosie pour soutenir notre compagnon lors d'une maladie, de douleurs (souvent invisible aux yeux de l'humain) ou pour apporter simplement un confort supplémentaire.

Pour commencer, on propose un panel de produits de base ( poudres) que le chien choisira ou non en fonction de ses besoins du moment. Il aura le choix sur la quantité.

Ce panel de base permettra d'orienter le praticien vers les huiles essentielles à proposer par la suite.

Par exemple : un chien va se diriger vers la poudre de spiruline, le praticien s'orientera alors vers des huiles soulageant les douleurs articulaires et les problèmes digestifs.

Durant toute la séance, le chien est maitre de ses soins. Il choisit la durée du soin, la quantité de remède et la manière dont il est appliqué


Si vous vous souhaitez proposer des produits naturels à votre chien, il est très important de se former ou de faire appel à quelqu'un de former.

Il est important de préciser également que la zoopharmacognosie ne se soustrait en AUCUN cas à une visite chez le vétérinaire


La zoopharmacognosie apporte soutien et bien-être à votre compagnon, elle peut être également une solution complémentaire dans les cas où les médicaments sont inefficaces (chien qui a peur en voiture). Elle peut être proposée à nos amis félins mais uniquement en inhalation car ils ne sont pas capable d'éliminer les huiles essentielles.


Pensez-y



Patricia EYMARD

Comportementaliste du Chien et du Chat

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout