Recette d'une relation Harmonieuse

Ingrédients :


Une très grosse dose de compréhension

Un tant pour tant de patience et de respect

Une belle poignée de cohérence

Un soupçon de clarté

Un zeste d'amour

Procédure à suivre :


Commencez par la compréhension, l'ingrédient de base pour bien apprendre et bien transmettre. Avec cette dose de compréhension de qui est votre compagnon (chien ou chat), vous allez savoir comment il communique et connaître son répertoire comportemental. Observez tranquillement jusqu'à savoir quand se produit tel ou tel comportement, dans quel contexte. Le travail ou l'exercice que vous demanderez alors à votre compagnon sera mieux assimiler en le mettant dans des situations adéquates et augmentant la difficulté au fur et à mesure.

Tout le long de ces observations, vous allez apprendre quelles sont les compétences de votre compagnon et pouvoir acquérir sa confiance en lui proposant des expériences dans lequel il se sent en sécurité et détendu. Vous gagnerez sa confiance et il gagnera la vôtre.


Après avoir bien travailler la compréhension, ajoutez un tant pour tant de patience et de respect.


Votre compagnon va partager votre vie dans un monde d'humain. Apprendre à s'adapter à cet univers ne se fait pas en un jour. Les apprentissages de nos règles de vie peuvent être rapides ou prendre un certain temps, en fonction des compétences de chacun. Eh oui chaque individu est unique et bénéficie de plus ou moins de facilité (en fonction des autres ingrédients de la recette bien sûr !).

Prenez le temps qu'il faut pour faire comprendre à votre canidé ou félin ce que vous attendez de lui. Ne vous mettez pas la pression si votre compagnon ne fait pas ce que vous lui demandez. Posez-vous la question de savoir s'il a bien compris votre demande. N'hésitez pas à lui répéter et féliciter car c'est en répétant les choses et en les valorisant qu'on a envie de refaire.

Votre compagnon est un être vivant doté de sensibilité. Il ressent donc des émotions. Vous y gagnerez énormément si vous faites preuve de respect envers votre animal. Notamment dans votre façon de lui parler. Plutôt que de lui aboyer un « PAS BOUGER », privilégier un « tu attends » Vous allez me dire que ça ne sert à rien !!! Bien au contraire ! Choisir ses mots dans la manière d'effectuer une demande a un impact énorme sur votre relation.

Imaginez votre collègue qui vous parle ainsi « Fais moi des photocopies, imprime moi ce document, fais moi un café.... » Et bien pour le chien c'est pareil. Lui parlez d'une manière polie et respectueuse vous rend moins agressif à ses yeux que si vous aboyez des ordres de manière brutale.

Essayez et vous me direz ;-)

Pensez également que si vous voulez gagner le respect et l'écoute de votre chien, faites preuve de respect à votre tour envers lui


Ces trois ingrédients mélangés vous permettent d'avoir une très bonne base.

Pour obtenir un résultat plus lisse, il vous faudra ajouter une belle poignée de cohérence.


Vos demandes doivent avoir un sens pour votre animal sinon il ne fera pas ce que vous attendez.

Je m'explique : Vous voulez que votre chien arrête de sauter sur tout le monde quand les personnes arrivent dans votre habitation. Toutefois, vous adorez que votre animal vous saute dessus pour vous faire la fête.

Vous en avez marre que votre chat miaule tout le temps (surtout la nuit), néanmoins, à chaque fois qu'il miaule, vous lui parlez, vous avez une interactions avec lui ou encore mieux vous lui donnez à manger.

Tous ces petits détails qui passent inaperçu dans votre quotidien, rentrent dans un schéma où vous manquez de cohérence.

Il est important de toujours agir dans une même ligne de conduite, au risque de ne pas vous faire comprendre de votre compagnon.


Vous pouvez parsemez la cohérence d'un soupçon de clarté. Les deux fonctionnent ensemble. Si vous êtes cohérent et clair, vous aurez toutes les chances de vous faire comprendre plus facilement. Pour cela, il faut que vous soyez convaincu de ce que vous demandez. En d'autres termes, si vous faites une demande sans conviction, votre compagnon le sentira et vous aurez peu de chances d'être écouté. C'est la même règle que vous utilisez sur les enfants humains quand vous comptez jusqu'à 3. 1, 2 , 2 et demi, 2 ¾ mais au final vous ne savez pas trop la finalité de votre demande.

Pour votre compagnon, il en sera de même.

Attention, quand on veut être claire dans une demande, cela passe principalement par notre langage verbal mais également non-verbal.


Une fois bien amalgamés, Saupoudrez d'une belle dose d'amour et le tour sera joué. Néanmoins cet ingrédient doit être ajouté avec parcimonie. En effet, un mauvais dosage peut parfois freiner l'épanouissement de notre compagnon et l’empêche de devenir autonome (à trop surprotéger par amour, on empêche la chenille de devenir papillon).


Vous connaissez à présent tous les ingrédients permettant de réaliser une belle recette.

Cependant, ils existent quelques ingrédients à éviter pour éviter de gâter votre préparation :


- Les attentes

- La brutalité


Quand je vous parle d'attentes, j'entend par là ce que vous souhaitez absolument obtenir de votre animal.

Exemples : Vous souhaitez que votre chien revienne au rappel, qu'il soit « obéissant » en tout circonstance car c'est un gros chien et que cela peut s'avérer dangereux dans le futur.

Vous souhaitez que votre chat soit propre et aille faire ses besoins dans la litière à chaque fois.

Les attentes ajoutent une certaine forme de pression à votre animal mais aussi à vous, son humain.

Rappelez-vous quand vous alliez à l'école et que vos parents attendaient de vous que vous ayez toujours des bonnes notes. Vous ressentez l'angoisse qui monte quand vous ramenez une note en dessous de la moyenne ? Et bien c'est cela que l'on met en place avec nos animaux. Le pire c'est que souvent la pression est tellement grande qu'elle pousse l'humain à agir de manière incohérente. On ne prend plus en compte le contexte et les capacités de l'individu et hop on fait tourner la mayonnaise.

Ils nous obligent à adopter des attitudes qui poussent nos compagnons à agir différemment de ce qu'il sont réellement, vous obtenez alors l'inverse de ce que vous espériez au départ.

De même, utiliser des moyens coercitifs et la violence ne permet pas d'obtenir l'écoute et la confiance (qui sont quand même le ciment de votre relation) de notre compagnon. Et même pire, utiliser la malveillance et la brutalité ne fera que développer la peur et l'agressivité chez votre animal.

L'apprentissage par la peur de la douleur, ça fait vraiment tourner la préparation et rend votre résultat final amer.


Pour vous aider à suivre cette recette, n'hésitez pas à vous faire accompagner d'un professionnel, vous aurez un résultat encore plus moelleux ;-) et vous serez sûr de ne pas vous tromper dans le mélange.


Bonne préparation




De Patricia EYMARD

Comportementaliste Chien et Chat






44 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout